Le talk show (in)attendu est retour !

Affiche Communication V1Cliquez sur l’image pour découvrir l’épisode
Comme vous le savez (ou pas encore), Le Cotton Club, c’est une émission de divertissement qui réunit autour d’un dîner des personnalités dont le parcours fait figure d’exemple dans la communauté Noire de France.
Pour ce deuxième épisode Devanee reçoit Madina Guissé, auteure et animatrice podcast, Michael Kamdem, fondateur et rédacteur en chef du Roots Magazine, Ashley Oa, youtubeuse et juriste. Un aperçu de ces (jeunes) adultes qui ont trouvé comment s’épanouir individuellement et professionnellement tout en ayant un impact sur le monde qui les entoure.
De la réflexion jusqu’au lancement de leur projet, nous découvrons un bout de leur vie d’entrepreneur afro. Des parcours passionnants teintés de sacrifices, de moments de joie, de doutes, qui confirment que croire en soi est le meilleur cadeau que l’on puisse se faire. 
Vous êtes prêts ?  Bienvenue au Cotton Club ! ✨

Nos Étoiles Noires !

Malgré le chemin parcouru, il subsiste encore en 2020 de nombreuses inégalités quant aux droits, libertés et à la sécurité des femmes à travers le monde. Si en plus l’origine ethnique s’en mêle, il n’est pas rare de voir les femmes noires en bout de course. Mais ne nous attardons pas sur les choses négatives ! Ici, nous nous efforçons de mettre en lumière les actions et histoires positives d’hier mais surtout d’aujourd’hui, qui nous permettent d’avoir foi en un avenir meilleur pour TOUTES les femmes et pour l’humanité toute entière. Pour cette journée internationale des droits des femmes, nous choisissions donc de vous (re)présenter des étoiles noires, qui nous prouvent une fois de plus que les limitations qui nous sont dictées par la société, n’existent que si nous leur donnons vie. Regardez-les. Tout est possible.

Diapositive1

Ligne 1 :
Halima Aden : Mannequin somali-américaine, 1ère femme à se présenter à un concours de beauté en étant voilée aux USA.
Aissa Maïga : Comédienne française et militante pour l’inclusion dans le cinéma.
Gladys Maé West : Mathématicienne américaine, qui a contribué à la création du GPS.

Ligne 2 :
Christiane Taubira : Femme Politique française, Auteure.
Amandine Gay : Réalisatrice et féministe française.
Waries Dirie : Mannequin somalienne, Écrivaine et actrice qui lutte contre l’excision.

Ligne 3 :
Rihanna : Chanteuse, Femme d’affaires Barbade qui vaut 600 millions de dollars.
Rosa Parks (1913 – 2005) : Celle qui a dit « NON », figure emblématique de la lutte contre la ségrégation aux Etats-Unis.
Issa rae : actrice, scénariste, réalisatrice et productrice américaine.

Diapositive2

Ligne 1 :
Assa Traoré : leader française du mouvement « Justice Pour Adama ».
Angela Davis : militante américaine des droits humains.
Shirley Ann Jackson : 1ère afro-américaine titulaire d’un doctorat.

Ligne 2 :
Fatoumata Kebe : astrophysicienne et éducatrice française.
Katherine Johnson (1918 – 2020) : mathématicienne américaine à la NASA.
Leonora Miano : femme de lettres franco-camerounaise.

Ligne 3 :
Harriet Tubman (vers 1921 – 1913): esclave et militante abolitionniste qui a aidé à l’évasion de nombreux esclaves, 1ère personnalité noire figurant sur les billets américains.
Fatou Diome : femme de lettres franco-sénégalaise.
Mae C. Jeminson :1ère astronaute afro-américaine.

Diapositive3

Ligne 1 :
Paulette Nardal (1896 – 1986): femme de lettre française, 1ère femme noire à avoir étudier à la Sorbonne.
Chimamanda Ngozie Adichie : écrivaine et féministe nigériane.
Ava Duvernay : distributrice de films, réalisatrice, productrice et scénariste américaine.

Ligne 2 :
Beyoncé : chanteuse, femme d’affaires américaine.
Françoise Vergès : politologue et militante féministe « décoloniale » française.
Toni Morrisson (1931 – 2019) : romancière, éditrice, professeure de littérature américaine.

Ligne 3 :
Maya Angelou (1928 – 2014 ) : poétesse et militante des droits civiques américaine.
Michèle Obama : Avocate, écrivaine et première afro-américaine  à devenir 1ère dame des Etats-Unis.
Jane Vialle (1906 – 1953) : résistante, journaliste et femme politique franco-congolaise.

Black History Month

Vignette Black History Month

crédits : Paolo Azarraga

« saisir l’opportunité d’honorer les réussites trop souvent ignorées des Américains noirs dans tous les domaines à travers notre histoire. »

Commémoration annuelle de l’histoire de la diaspora africaine, le #blackhistorymonth est officiellement reconnu aux États-Unis en 1976, et se célèbre au mois de février. Il apparait ensuite au Canada en 1987, puis au Royaume-Unis  en 1995, qui choisi de l’organiser au mois d’octobre.

C’est l’extension de la Semaine de l’histoire des Nègres (Negro History Week), mise en place en 1926, par l’historien afro-américain Carter G. Woodson et le pasteur Jesse E. Moorland, 50 ans après l’abolition de l’esclavage aux U.S.A.
Le concept apparait en France, en 2018. Aujourd’hui universel, ce besoin pour la communauté noire d’apprendre son histoire, de la raconter et la partager au plus grand nombre est tellement ancré qu’il se fait tous les jours de l’année !
Pour ce mois symbolique, nous avons donc décidé de raconter et célébrer ces personnes qui par leur actions et leurs réussites écrivent l’une des plus belles histoires de la diaspora africaine. Celle d’aujourd’hui !
Retrouvez-les sur notre compte instagram @noirpigment