Fin de saison pour le talk show (in)attendu !

cliquez sur l’image pour découvrir l’épisode.

1000 VUES EN 1 SEMAINE !

Voilà un mois que notre 3ème et dernier épisode de la saison est sorti !

Cette fois-ci, Devanee fait la connaissance de François Oulac, journaliste et podcasteur, Christian Dzellat, fondateur de groupe média Nofi et Jok’Air, artiste rappeur.

Dans ce dernier volet, qui est dédié aux hommes, nous questionnons la masculinité et sa (dé)construction à travers la famille, la société, le travail et l’amour. Être un homme aujourd’hui, ça veut dire quoi au juste ? Comment être soi-même dans une société qui invite constamment à jouer un rôle pour être reconnu ?  

Nous levons enfin le voile sur ce que pensent les hommes !  

Vous êtes prêts ?  Bienvenue au Cotton Club ! ✨

Kady & Devanee

Le talk show (in)attendu est retour !

Affiche Communication V1Cliquez sur l’image pour découvrir l’épisode
Comme vous le savez (ou pas encore), Le Cotton Club, c’est une émission de divertissement qui réunit autour d’un dîner des personnalités dont le parcours fait figure d’exemple dans la communauté Noire de France.
Pour ce deuxième épisode Devanee reçoit Madina Guissé, auteure et animatrice podcast, Michael Kamdem, fondateur et rédacteur en chef du Roots Magazine, Ashley Oa, youtubeuse et juriste. Un aperçu de ces (jeunes) adultes qui ont trouvé comment s’épanouir individuellement et professionnellement tout en ayant un impact sur le monde qui les entoure.
De la réflexion jusqu’au lancement de leur projet, nous découvrons un bout de leur vie d’entrepreneur afro. Des parcours passionnants teintés de sacrifices, de moments de joie, de doutes, qui confirment que croire en soi est le meilleur cadeau que l’on puisse se faire. 
Vous êtes prêts ?  Bienvenue au Cotton Club ! ✨

Nos Étoiles Noires !

Malgré le chemin parcouru, il subsiste encore en 2020 de nombreuses inégalités quant aux droits, libertés et à la sécurité des femmes à travers le monde. Si en plus l’origine ethnique s’en mêle, il n’est pas rare de voir les femmes noires en bout de course. Mais ne nous attardons pas sur les choses négatives ! Ici, nous nous efforçons de mettre en lumière les actions et histoires positives d’hier mais surtout d’aujourd’hui, qui nous permettent d’avoir foi en un avenir meilleur pour TOUTES les femmes et pour l’humanité toute entière. Pour cette journée internationale des droits des femmes, nous choisissions donc de vous (re)présenter des étoiles noires, qui nous prouvent une fois de plus que les limitations qui nous sont dictées par la société, n’existent que si nous leur donnons vie. Regardez-les. Tout est possible.

Diapositive1

Ligne 1 :
Halima Aden : Mannequin somali-américaine, 1ère femme à se présenter à un concours de beauté en étant voilée aux USA.
Aissa Maïga : Comédienne française et militante pour l’inclusion dans le cinéma.
Gladys Maé West : Mathématicienne américaine, qui a contribué à la création du GPS.

Ligne 2 :
Christiane Taubira : Femme Politique française, Auteure.
Amandine Gay : Réalisatrice et féministe française.
Waries Dirie : Mannequin somalienne, Écrivaine et actrice qui lutte contre l’excision.

Ligne 3 :
Rihanna : Chanteuse, Femme d’affaires Barbade qui vaut 600 millions de dollars.
Rosa Parks (1913 – 2005) : Celle qui a dit « NON », figure emblématique de la lutte contre la ségrégation aux Etats-Unis.
Issa rae : actrice, scénariste, réalisatrice et productrice américaine.

Diapositive2

Ligne 1 :
Assa Traoré : leader française du mouvement « Justice Pour Adama ».
Angela Davis : militante américaine des droits humains.
Shirley Ann Jackson : 1ère afro-américaine titulaire d’un doctorat.

Ligne 2 :
Fatoumata Kebe : astrophysicienne et éducatrice française.
Katherine Johnson (1918 – 2020) : mathématicienne américaine à la NASA.
Leonora Miano : femme de lettres franco-camerounaise.

Ligne 3 :
Harriet Tubman (vers 1921 – 1913): esclave et militante abolitionniste qui a aidé à l’évasion de nombreux esclaves, 1ère personnalité noire figurant sur les billets américains.
Fatou Diome : femme de lettres franco-sénégalaise.
Mae C. Jeminson :1ère astronaute afro-américaine.

Diapositive3

Ligne 1 :
Paulette Nardal (1896 – 1986): femme de lettre française, 1ère femme noire à avoir étudier à la Sorbonne.
Chimamanda Ngozie Adichie : écrivaine et féministe nigériane.
Ava Duvernay : distributrice de films, réalisatrice, productrice et scénariste américaine.

Ligne 2 :
Beyoncé : chanteuse, femme d’affaires américaine.
Françoise Vergès : politologue et militante féministe « décoloniale » française.
Toni Morrisson (1931 – 2019) : romancière, éditrice, professeure de littérature américaine.

Ligne 3 :
Maya Angelou (1928 – 2014 ) : poétesse et militante des droits civiques américaine.
Michèle Obama : Avocate, écrivaine et première afro-américaine  à devenir 1ère dame des Etats-Unis.
Jane Vialle (1906 – 1953) : résistante, journaliste et femme politique franco-congolaise.

Il nous faut un mois plus long !

C’est déjà terminé ! 😔  Il nous faut vraiment un mois plus long pour célébrer l’histoire des noirs…

Bien nombreux sont ceux qui, tout au long de l’année, mettent en lumière notre histoire. Mais le Black History Month insuffle un certain sentiment de fierté autour de la communauté. C’est un excellent moyen d’apprentissage et de mémoire pour l’histoire des noirs. Une histoire qui ne se résume pas uniquement à ce qu’on apprend sur les bancs de l’école, mais à bien plus grand que cela. Notre continent, nos peuples sont riches. Nos ancêtres, nos parents se sont sacrifiés, battus pour notre liberté. C’est à notre tour de (re)prendre les rênes pour élever la communauté et d’écrire le prochain chapitre de l’histoire des noirs.

Retour sur notre Black History Month et la sélection (non-exhaustive bien sûr!) de personnalités qui selon nous marquent notre histoire actuelle.

 

Black History Month

Vignette Black History Month

crédits : Paolo Azarraga

« saisir l’opportunité d’honorer les réussites trop souvent ignorées des Américains noirs dans tous les domaines à travers notre histoire. »

Commémoration annuelle de l’histoire de la diaspora africaine, le #blackhistorymonth est officiellement reconnu aux États-Unis en 1976, et se célèbre au mois de février. Il apparait ensuite au Canada en 1987, puis au Royaume-Unis  en 1995, qui choisi de l’organiser au mois d’octobre.

C’est l’extension de la Semaine de l’histoire des Nègres (Negro History Week), mise en place en 1926, par l’historien afro-américain Carter G. Woodson et le pasteur Jesse E. Moorland, 50 ans après l’abolition de l’esclavage aux U.S.A.
Le concept apparait en France, en 2018. Aujourd’hui universel, ce besoin pour la communauté noire d’apprendre son histoire, de la raconter et la partager au plus grand nombre est tellement ancré qu’il se fait tous les jours de l’année !
Pour ce mois symbolique, nous avons donc décidé de raconter et célébrer ces personnes qui par leur actions et leurs réussites écrivent l’une des plus belles histoires de la diaspora africaine. Celle d’aujourd’hui !
Retrouvez-les sur notre compte instagram @noirpigment

L’épisode 1 du Cotton Club est en ligne !

Découvrez Devanee, notre hôte, qui reçoit dans ce premier volet : Virginie Ehonian – entrepreneure et blogueuse, Paps Touré – photographe, et Margi Van Doren – styliste.

Le dîner est signé par Michael Taubira, Chef d’African Tables.

Le tout premier d’une lignée de plusieurs épisodes et saisons. Et on y croit dur comme fer !

Bon visionnage !

 

Le Cotton Club : pourquoi ce nom ?

Un club exclusif…

Dans les années 20, pendant la prohibition, un club de jazz ouvre ses portes en plein cœur d’Harlem, à NYC. Durant l’âge d’or, c’est LE lieu de rendez-vous chic de Harlem. Alors que le club se distingue grâce aux meilleurs musiciens noirs de l’époque, tels que Duke Ellington, Adelaide Hall, Cab Calloway, Louis Armstrong ou Ethel Waters, on refuse généralement l’entrée aux Noirs… Chez NOUS ça sera autrement !

L’histoire d’une fleur…

Parce que le coton est chargé de symboles et d’histoires pour les noirs et ce peu importe où ils se trouvent : La traite négrière, l’esclavage, la déshumanisation, la ségrégation, la colonisation, les créoles, les africains… Nous avons voulu rendre hommage à nos ancêtres, nos parents qui ont tenu le coup, qui se sont battus pour que nous puissions un jour être libres et fiers de faire et créer ce que l’on veut !

Rendez-vous dans quelques jours pour découvrir notre premier épisode ! 👀

 

IMG_20190117_075117_567

C’est (re)parti !

Quelques mois, pour ne pas dire 7, se sont écoulés depuis le lancement de notre projet au grand public et au succès de notre levée de fond via la plateforme KissKissBankBank ! Le temps file à une vitesse qui ne se mesure qu’au chemin parcouru et aux étapes franchies… Et nous réalisons que nous avions besoin de ce temps pour préparer la suite dans les meilleurs conditions !

De février à avril, nous avons reçu et distribué les contreparties à nos 83 contributeurs… Une Sacrée Logistique ! T-shirts, tasses, badges, fleurs de coton, photos dédicacées de Paps Touré… En voyant les nombreuses photos que nous avons reçu, on se dit qu’on a vraiment les meilleurs ambassadeurs ! ❤

Mood Goodies 1

Le Talk Show (in)attendu

Le 3 octobre dernier, nous avons présenté le teaser du pilote de notre émission, Le Cotton Club, et lancé une campagne de crowdfunding, afin de récolter des fonds pour le financement de la 1ère saison.

Dans ce premier volet, nous y avons mis toutes nos tripes mais surtout la vision d’un concept novateur et de qualité pour servir le grand public. Notre but, une nouvelle fois, est de représenter la richesse d’un segment de la population, trop souvent stéréotypé, sans pour autant exclure les autres !

Voici notre teaser, bon visionnage !

 

En quelques jours, nous avons déjà récolté 20% de notre 1er objectif, c’est vraiment super ! Les retours sur ce pilote sont tellement encourageants que nous avons encore plus envie d’aller au bout de notre démarche. Ils nous reste 40 jours…

Si vous souhaitez participer, c’est ICI